Durant ce mois de février, j’ai persévéré dans ma découverte des romans de David Foenkinos.

J’ai commencé par Charlotte.

Charlotte

Ce roman est inspiré de la vie de Charlotte Salomon, une peintre berlinoise morte à Auschwitz à l’âge de 26 ans. Bien que tragique, ce roman est absolument magnifique. L’écriture de David Foenkinos est d’une telle finesse, je suis littéralement fascinée par ses récits.

J’ai enchaîné sur Les Souvenirs. J’ai moins accroché, ce livre qui traite de sujets graves, de la vieillesse, de la mort, est assez mélancolique. Trop mélancolique pour moi… l’écriture est toujours aussi belle, certes, mais j’ai trouvé l’histoire triste et plate. D’autres y verront peut-être du génie…

51JBgwTKmTL__SX318_BO1,204,203,200_

Enfin, j’ai lu un roman de Tatiana de Rosnay, (et oui, il y en a encore que je n’ai pas lu !) L’appartement témoin. C’est son premier roman en fait. Encore une fois, je n’ai pas été déçue, j’aime beaucoup ses bouquins. Ils sont si agréables à lire, un vrai moment de plaisir !

L-appartement-temoin

Et pour les vacances, j’ai une énorme pile de lecture qui m’attend ! Chouette, chouette, chouette…

 Une peinture de Charlotte Salomon, extraite de son oeuvre From Life? or Theatre?

e662fb18-c94f-11e7-9ee9-e45ae7e1cdd44