Campari Soda...

26 mai 2017

Mon petit clown...

... s'en est donné à coeur joie aujourd'hui !

Il a testé tous les accessoires du photobooth que nous avons installé pour dimanche.

Il a imité son papa entrain de tondre la pelouse (avec sa tondeuse de quand il avait 3 ans ;-)

Il a posé sur mes Polaroïds et on a immortalisé sa nouvelle coupe de cheveux (avec un trait et une mèche sur le côté ;-)

Beau gosse attitude ;-)

IMG_0358 - Copie

IMG_0386

 IMG_0379 

Il me fait fondre mon petit clown.

Posté par camparisoda à 18:42 - Commentaires [4] - Permalien [#]


23 mai 2017

Ceux et celles qui comptent pour moi.

Ce matin, j'ai reçu un sms qui disait "est-ce qu'on peut déjeuner toutes les deux ? je ne me sens pas bien." Je ne me suis pas posée plus de question et à midi j'ai été grignoter un sandwich avec une amie qui m'est chère. Nous avons été une petite heure et demie ensemble, je l'ai écoutée et j'ai essayé de la réconforter. Je n'ai pas de baguette magique, mais je voulais juste être avec elle. L'après-midi, elle m'a renvoyée un sms avec un seul mot "merci".

Je n'ai pas beaucoup d'amis(es) mais ceux et celles que j'ai comptent énormément pour moi. Je sais qu'on ne se fera jamais de mal, qu'on sera toujours là si besoin et que l'on partage beaucoup. J'ai une confiance absolue en ces personnes. Je suis très réservée, timide et méfiante aussi, mais quand j'accorde ma confiance, elle est infinie. 

Je ferais tout pour elles. C'est un échange qui est mutuel. C'est précieux. 

Je peux les compter sur les doigts d'une main, mais c'est déjà beaucoup. 

Aujourd'hui, j'arrive à exprimer mes sentiments. En vieillissant, j'ai moins de pudeur et j'ai surtout envie de dire aux personnes qui me sont chères qu'elles comptent pour moi. Elles font parties de ma vie et elles l'embellissent avec leur personnalité, leur bienveillance et leur gentillesse. Nos différences ou nos points communs nous rapprochent. 

Il y a longtemps, j'avais découvert cette vidéo que j'avais déjà relayé sur ce blog. La revoici à nouveau parce qu'elle exprime bien ce que je ressens.

DIRE JE T'AIME | solangeteparle

A tous ceux et celles qui comptent pour moi, j'espère que le chemin à parcourir ensemble sera encore plus long que celui que nous avons déjà fait côte à côte... J'ai tellement de chance de vous avoir rencontrés.

Je vous embrasse fort.

 8ac51029ddbb3a2570a2cb584c87c5ce

Posté par camparisoda à 19:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 mai 2017

Et puis... le calme

Encore des bougies soufflées ce samedi : cette fois entre cousins ! Tom a fêté ses 3 ans en compagnie de Candice, qui a re-soufflé pour ses 12 ans.

Un gâteau au chocolat et une glace à la fraise "maison" super bonne (avec des fraises dedans, ça change tout ;-)

Un petit sac à dos Robocar Poli pour sa future rentrée en maternelle

Des legos Duplo, un robot, une ardoise magique, Tom a été gâté.

IMG_0263

IMG_0293

IMG_0287

IMG_0289

  IMG_0298

Un dimanche tous les 4, dans le jardin, au calme, et avec le soleil !

Un barbecue improvisé et de la simplicité

 IMG_0300

IMG_0332

IMG_0304

IMG_0305

IMG_0315

IMG_0313

Les premières fleurs, enfin !

On a semé des radis, de la salade ; repiqué des courgettes, des potimarrons, des tomates...

Une balançoire comme neuve : le bois abîmé a été changé, les enfants l'aiment encore beaucoup leur balançoire, ils vont pouvoir en profiter encore quelques années.

IMG_0334

IMG_0328

IMG_0321

IMG_0327

IMG_0329

IMG_0333

Ce week-end, j'ai retrouvé mon calme.

Posté par camparisoda à 19:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2017

Plus de batterie

Ces derniers jours, mon estomac était noué, mes nerfs à vifs, mes nuits sans sommeil.

Toujours ces crises d'angoisses qui me submergent. Toujours cette impossibilité à maîtriser mes émotions. 

Cette lutte permanente contre mon stress et ce trop-plein d'émotions est littéralement épuisante.

927112_1623251137912913_1036704841_n

C'est ajouté là-dessus 2 jours de formation à Paris et des contre-temps de dernière minute, avec au final un lieu de formation à la Défense et un hôtel à Pantin, soit plus d'une heure de métro pour y aller (je plains sincèrement les parisiens, le métro et le RER aux heures de pointe c'est épouvantable).

Malgré tout, j'ai essayé de me détendre (ah ah ah, autant dire que c'était pas gagné !)

J'ai profité d'une soirée pour aller voir Nora Hamzawi au Théatre Le République.

vz_00d1c323_d179_42f5_a730_0497bf98c800

Son spectacle est fantastique et elle m'a fait mourir de rire. Elle a une facilité incroyable pour parler de tout avec le plus grand naturel : rien ne nous est épargné et c'est absolument génial. Une heure et demie de pur bonheur et de fous rires !

Finalement, au cours de ces 2 jours de formation, je me suis (un peu) détendue : nous étions un petit groupe de 4 participants et un formateur. Allez savoir pourquoi, ils ont tous été aux petits soins avec moi. Peut-être parce que j'étais la plus jeune du groupe, je ne sais pas (merci de m'épargner sur ce point ;-) La formation était dense mais enrichissante, dans une bonne ambiance et dans un lieu tout de même exceptionnel, au sein de l'Arche de la Défense. 

IMG_0256

Et au retour, dans le TGV, j'ai senti que je lâchais enfin prise : ravie de cette formation, soulagée de rentrer chez moi retrouver mes proches, les noeuds à triple tours de mon estomac se sont (enfin) dénoués.

Il était temps !

Il n'y a plus qu'à remettre ma batterie en charge.

Posté par camparisoda à 22:26 - Commentaires [4] - Permalien [#]

13 mai 2017

Les petits cadeaux de mes collègues

Il faut que je vous montre les petits cadeaux offerts par mes collègues pour mon anniversaire.

L'an dernier, j'ai eu un "énorme" cadeau de la part de tout plein de collègues pour mes 40 ans : ils ont voulu marqué le coup et c'était super sympa.

Cette année, mes collègues les plus proches ont chacun eu envie de me faire un petit cadeau.

Mon collègue masculin qui travaille avec moi depuis trèèèèèèèèèèèèèèssssssssssss longtemps maintenant m'a pour la première fois fait "son" cadeau : c'est à dire qu'il n'a pas chargé les autres collègues de s'en occuper, il l'a choisi. Et comme il a beaucoup d'humour et qu'on se connaît bien, il a trouvé le cadeau idéal ;-)

Un tote bag, mais avec un message en particulier :

tote-bag-me-faites-pas-chier (1)

Je peux le porter et l'assumer sans souci, ça m'éclate ! Il m'a vraiment fait beaucoup rire ! J'utilise beaucoup de tote-bag pour trimballer mes piles de magazines, et celui-ci est PARFAIT !

J'ai eu des cadeaux plus féminins ensuite :

Un mug flamant rose (les flamants roses et moi, on s'aime ;-)

IMG_0242

IMG_0244

Un collier, très bien choisi aussi, je l'adore :

DEBB_351615505_G1

Des bracelets qui brillent :

IMG_0250

Une crème de soin (et non ce n'est pas une crème anti-rides, ne commencez pas à me chercher hein ;-) :

IMG_0248

Et puis des petits messages, des bisous, bref tout ce qui fait que même si on se prend un an de plus, ça remonte le moral !

8e166946da6e73bab6c0ff29176cb01c

Ça fait du bien d'être chouchoutée parfois... Merci, merci...

Posté par camparisoda à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 mai 2017

Un long week-end...

... tout doux.

Un samedi entre cocooning, lecture, pâtisserie (à faire mais aussi à déguster ;-) Oui, nous sommes gourmands !

IMG_0145

IMG_0155

IMG_0150

Dimanche matin, direction les Vosges. Nous avons débuté la journée au Festival Coup de Théâtre ! de Mirecourt. Nous avons accompagné le petit Romain voir le spectacle Graffiti Confetti de la Compagnie Héliotrope Théâtre. Ce spectacle, interprété par deux marionnettistes et un musicien, entraîne les enfants à la suite d’un petit bonhomme qui, s’enrichit au contact de l’autre… Une bulle de poésie pour les petits.

graffiti-confetti-a-l-adresse-des-tout-petits-1489673449

Nous avons ensuite passé toute la journée chez Aline, Eric et Romain. Il pleuvait des cordes, nous sommes donc restés bien au chaud et au sec ! Nous avons joué avec les enfants, aux jeux de société, au train électrique et ils ont adoré joué sur la borne de jeux vidéos bien entendu ;-) 

Toutes les filles ont soufflé leurs bougies ensemble : dans l'ordre nous avons 39, 12 et 41 ans (ou dans le désordre, c'est comme on veut !)

C'est l'occasion de se faire de petits cadeaux et surtout de passer un très bon moment. Aline m'a proposée un cadeau personnalisé : elle a choisi un tissu "flamands roses" (il est magnifique) et j'ai sélectionné un modèle dans son livre de couture. Evidemment, j'ai flashé sur un sac ! Elle va donc me réaliser un sac "home-made" rien que pour moi. Si c'est pas la classe ! Promis, je vous le montre à mon bras dès qu'il sera terminé. Pour l'été, les flamands roses, ça va le faire !

Nous sommes restés à table toute la journée, nous avons grignoté plein de bonnes choses préparées par Aline. A 20 heures, nous avons allumé 2 minutes la télé pour se rassurer et voir le résultat des élections, et nous sommes passées aussitôt à autre chose... à l'apéro il me semble ;-) ! Nous avons enchaîné sur le repas du soir. Nous n'avons pas vu la journée passer !

Merci pour tout les amis :-)

IMG_0166 

Nos trois mousquetaires ;-)

IMG_0181

IMG_0212

IMG_0220

Oh, une touche de rose !

IMG_0221

IMG_0214

IMG_0217 

Ce lundi férié, (re)fêter mon anniv' avec un jour d'avance : il parait que c'est encore mieux de le fêter un jour où l'on est à la maison, on a plus le temps de le savourer ;-)

IMG_0223

Un cadeau que j'avais espéré : un parfum déjà porté il y a quelques années et que j'ai eu envie de retrouver. Epicé, boisé, féminin,doux et entêtant à la fois. Je l'adore.

IMG_0231 

(tu as reconnu les donuts ma petite Al ;-) ? (euh juste le temps de la photo et il n'y en avait plus ;-)

 IMG_0225

IMG_0228

Ce 9 mai, j'aurai 41 ans. 

Je crois que j'arrive (presque) à l'assumer...

Posté par camparisoda à 19:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 mai 2017

Le soulagement

Je ne sais pas vous, mais là je respire... 

Quel soulagement !

Aujourd'hui j'ai été voter CONTRE.

Alors voilà, je n'attends rien des 5 prochaines années à venir : pour moi, le désastre a été évité et c'est l'essentiel.

Je peux aller dormir tranquille...

Pas de F-HAINE. 

Extraits_Toutplaquer8

Et faire de beaux rêves...

Posté par camparisoda à 23:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2017

Allo maman bobo

Quand ce matin j'ai reçu un coup de fil de l'école à 8h30, qui commençait par "rien de grave mais..." j'ai serré les dents. Rien de grave en effet : au périscolaire, Adrien a chahuté dans le coin mousse avec ses copains et s'est fait mal au pouce. Sauf que son pouce gonfle et qu'il n'arrive plus à le plier.

Demi-tour et retour dans l'autre sens : il était dit que cette semaine je ne bosserai vraiment pas beaucoup !

Et direction les urgences...

Adrien n'est pas douillet  (contrairement à sa soeur qui est toujours dans l'exagération, sur une échelle de la douleur de 1 à 10, elle est toujours à 10 ! ) il ne se plaint pas. Nous avons attendu 2h30, les urgences étaient blindées. Il a pleuré un petit peu mais il est resté stoïque et patient.

Quand le médecin l'a vu, il a fait la grimace, en me disant "ce n'est pas qu'une entorse..." jusqu'ici je n'étais pas trop inquiète (pour une fois !) mais là j'ai commencé à flipper... Finalement après la radio, le verdict est tombé "fracture du pouce" !  On lui a donc posé un plâtre, un gros bandage par-dessus et à 13 heures on était libéré - délivré des urgences (ouf !).

C'est donc parti pour deux semaines de plâtre, ensuite on fera une radio de contrôle... et on verra bien...

IMG_0136

Le plus dur pour Adrien, ça a été d'entendre "pas de sport pendant 2 semaines pour commencer". GLOUPS (et ouais il ne tient pas de sa maman ;-) et ensuite sa première réflexion, qui m'a tuée "mais comment je vais faire pour jouer à la tablette avec une seule main ? " LA LOOSE ! (Il est depuis rassuré, il y arrive très bien avec une seule main...) Pour le reste, il va falloir le canaliser un peu, parce qu'il aime quand même bien sauter, courir, grimper partout. ... bref ça va pas être simple. 

Pour lui remonter le moral on a customisé son bandage avec des stickers "bobos" !

IMG_0137

et voilà, M. Bobo habite ici ;-)

bobo

Je vous souhaite un doux week-end.

Posté par camparisoda à 14:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 mai 2017

Le joli mois de mai

856ff31c73f7155c964774fee95ed052

En mai, ici, il y aura encore et encore des anniversaires.

Il y aura des répétitions de théâtre, de chorale et de cirque (beaucoup).

Il y aura de grands week-ends : c'est bien simple, j'ai posé congé après chaque jour férié, tant-pis si j'attaque le nouveau solde de congés, j'ai besoin de souffler, de m'aérer la tête, de m'occuper des miens... J'emmène Adrien à l'école le matin, il déjeune avec moi en tête à tête à midi, des trucs tout simple que je ne fais jamais d'habitude. Ma grande rentre du collège et est ravie de me retrouver, on goûte ensemble. Et ça me fait un bien fou : zéro prise de tête, zéro angoisse, zéro question existentielle... Je suis juste bien. 

Il y aura du soleil aussi j'espère, parce que les apéros et les barbecues, on a envie de les faire dehors !!!

Il y aura une fête à la fin du mois qu'on attend tous avec impatience.

Bref, le mois de mai, c'est un joli mois ! 

Haut-nos-coeurs-2017

Si c'est pas de la positive attitude tout ça ;-)

 

Posté par camparisoda à 20:44 - Commentaires [4] - Permalien [#]

02 mai 2017

Une touche de culture... en avril

Malgré les vacances, je n'ai pas eu le temps de me poser pour lire. J'ai entassé des bouquins qu'on m'a prêtée, des piles de magazines, je n'arrive plus à suivre...

J'ai quand même réussi à finir deux livres en avril, mais j'avoue que je n'ai pas été très assidue et que je ne me suis pas forcée non plus.

Corniche Kennedy de Maylis de Kerangal

Il est bien ce bouquin, même si ce n'est pas celui que j'ai préféré de cette auteure. Il m'a moins passionnée, je ne sais pas pourquoi, peut-être parce que les personnages ne sont pas attachants.Son écriture est toujours aussi fascinante pourtant. Il a été adapté en film récemment, mais là je passe mon tour.

a84651b858b55a5a83b9daaadca32bc5

Les heures souterraines de Delphine de Vigan

Les-heures-souterraines

Il m'a glacé ce livre. Je l'ai lu d'une traite, mais la boule au ventre. Il décrit une situation de harcèlement moral au travail et c'est terrifiant. Gros malaise et grosse angoisse. J'ai vraiment été prise dans l'histoire, j'avais envie de savoir le dénouement, j'aurais aimé qu'au moins il finisse bien (mais non). Il n'y a pas de fin en fait. J'ai beaucoup de mal avec les récits inachevés d'ailleurs. Delphine De Vigan accroche le lecteur à travers son récit mais personnellement il m'a fait souffrir son bouquin ! Bien après avoir l'avoir refermé, j'avais encore l'estomac noué ! 

En mai, je vais continuer sur ma lancée avec un autre livre de Delphine de Vigan, D'après une histoire vraie. Il a l'air tout aussi flippant, je dois aimer ça malgré tout !

 

Posté par camparisoda à 01:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]