Pas mal de lecture ce mois d’avril, peut-être parce que j’ai eu du temps pour ne faire que cela.

Un mélange de livres hétéroclite, on commence par les découvertes :

Cécile Coulon « Méfiez-vous des enfants sages » : un récit un peu décousu d’une enfance et des désillusions de la vie. C’est une histoire douce-amère racontée par une petite fille. Je l’ai lu assez vite, il ne m’a pas enthousiasmée plus que ça.

 téléchargement

Marc Dugain « L’insomnie des étoiles » : je l’ai trouvé dans une boite à livres et j’avoue, je l’ai trouvé sinistre ! Il décrit la guerre, la misère et la folie des hommes. Ça fait beaucoup (trop) pour moi.

L-insomnie-des-etoiles

Heidi W. Durrow « La fille tombée du ciel » : au départ, j’ai eu un peu de mal à accrocher, il est assez triste et surtout bizarre ce roman. Et puis je me suis attachée au personnage principal, une enfant métisse. C’est le récit d’une résilience et c’est très touchant, malgré la dureté de son quotidien et le racisme ordinaire.

416v8y6Nx7L

Un livre de Michel Bussi, toujours aussi prenant et surprenant « Le temps est assassin » : quand je commence un bouquin de Bussi, je suis absolument happée par l’intrigue et je ne le lâche plus. Ça n’a pas manqué cette fois-ci, je l’ai dévoré et bien évidemment je n’ai pas vu le dénouement arriver.

 bussi

Enfin je termine avec mon coup de cœur absolu pour le premier roman de Lisa Balavoine « Éparse ». J’ai suivi cette blogueuse pendant plusieurs années. Son blog m’a permis de découvrir de la musique, des romans, des artistes. J’aimais son univers, sa façon de se raconter aussi. Et puis un jour, elle a disparu… Elle réapparaît sous ce roman, qui parle d’amour, de nostalgie des années 80, et surtout de vie sentimentale. Elle se regarde beaucoup le nombril, mais je me suis retrouvée dans ses questionnements. J’ai adoré son roman, il est limpide, touchant.

9782709659840-001-T